Les pastéis

Bonsoir à tous,

Ce soir je vais vous parler d’un plat traditionnel brésilien quoique peu connu : les pastéis (pastel au singulier).

Un « pastel », en brésilien, a une signification toute différente de celle que le mot peut avoir au Portugal. Dans ce dernier, « pastel » c’est le mot pour « pâtisserie ». Au Brésil, un pastel est un rectangle de pâte salée (traditionnellement), garnie comme on veut et frite par immersion.

Le pastel a été inventé au Brésil (à São Paulo, pour être exact) par les immigrants chinois et japonais, comme une variation des nems. Je ne sais pas comment il était à l’origine, ni quelle a été son évolution le long des décennies. L’important c’est le pastel que l’on mange de nos jours !!!

Pour manger le pastel, la meilleure option est sans aucun doute les marchés de rue. Allez tout au bout (n’importe lequel) du marché et vous trouverez un ou plusieurs stands, tenus presque toujours par des descendants de ces braves immigrants orientaux qui ont tout inventé, et qui vendent à un prix juste cette délicatesse qui n’existe nulle part ailleurs.

Sinon vous avez également la possibilité d’aller directement dans une « pastelaria », sorte de snack qui vous en vendra à gogo !! Nous en avons une à 200 m du Pensionato donc vous imaginez bien qu’ils nous connaissent. Les prix, comme indiqué précédemment, sont plus que raisonnables et les choix de garniture sont nombreux (fromage, pizza, poulet, boeuf, etc). Les ventes peuvent se faire sur place ou bien à emporter.

Vous remarquerez sur les photos qu’il y a la bouteille de Guarana. C’est une plante qui au final nous donne un délicieux soda. C’est très sucré et c’est une vraie drogue … Je suis devenu accroc !! Mais bon ça ne m’a pas empêché de perdre 4 kg depuis depuis mon arrivée au Brésil !!! Oui oui malgré la friture ici, le temps des frites de l’ENSTA est révolu !!

Place aux photos !!!

20120618-215708.jpg

20120618-215714.jpg

20120618-215726.jpg

20120618-215720.jpg

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Les Festas Juninas

Chaque année, les brésiliens sortent dans les rues au mois de Juin pour célébrer la fête de Juin « Festa Junina ». Une festivité nommée ainsi car elle dure tout le long du mois de Juin, qui coïncide également avec les dates des trois saints : San Antonio (oui oui c’est moi !!!), San Juan et San Pedro.

Selon la tradition, les célébrations de juin seraient arrivées au Brésil grâce aux colons portugais dans le but d’étendre le solstice d’été, qui commence fin Juin en Europe.

Bien que la fête dure tout le mois de Juin, les dates les plus importantes sont : le 13 Juin (la San Antonio), le 24 (la San Juan), et le 29 (la San Pedro). Nous sommes allés sur l’autre campus de l’université et nous avons passé une très bonne soirée. Des spectacles de danse, des concerts, des animations étaient là pour nous montrer cette ferveur si caractéristique des brésiliens.

20120616-094124.jpg

20120616-094137.jpg

20120616-094149.jpg

20120616-094157.jpg

20120616-094205.jpg

En plus de la fête, il y convient de mentionner les centaines de stands de plats locaux qui sont proposés dans les rues pour la grande joie des brésiliens et des touristes. Le maïs est le principal aliment et est fréquemment trouvé dans les plats proposés, tels que « Pamonha », une pâte de maïs enveloppé dans des feuilles de plantes, ou Curan, une délicieux sauce faite avec du maïs, de la noix de coco et du lait condensé. Vous pouvez aussi déguster quelques délicieuses galettes de maïs “pasteles de choclo », du pain, du fromage, du manioc…accompagnés de boisson comme le « Quentão », du vin chaud fait avec du gingembre, des clous de girofle, de la cannelle, de l’eau, du sucre et un peu de Cachaça (célèbre liqueur brésilienne).

Bref c’était une très très grande kermesse et nous avons bien profité. Beaucoup de monde mais beaucoup de plaisir aussi !!

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Le grand parc d’Uberlândia

Bonjour à tous,

Excusez mon long silence.

Aujourd’hui je suis parti accompagné de notre colloc tunisien dans le grand parc d’Uberlândia. Situé à environ 45 min à pied du Pensionato, il s’appelle le Parque do Sabiá.

Le complexe s’étend sur près de 185 hectares. C’est plutôt maousse costaud !! Il y a un zoo, un ensemble de 36 aquariums avec 36 espèces de poissons différents. Une piste d’environ 5 kms fait le tour du parc et c’est plutôt pratique pour aller courir !! Pour l’avoir déjà fait plusieurs fois, c’est vraiment un truc sympa ! Se balader dans les zones boisées et pleines de verdure, ça fait du bien aux poumons. Ça change des gaz d’échappements du train-train quotidien ! Il y a un grand lac au milieu et c’est globalement la seule étendue de flotte que j’ai à portée de main … Dieu que la mer me manque ! N’est pas marin, et fils de marin, qui veut !!

20120602-133150.jpg

20120602-133203.jpg

20120602-133213.jpg

20120602-133221.jpg

20120602-133250.jpg

20120602-133310.jpg

20120602-133337.jpg

20120602-133416.jpg

20120602-133344.jpg

20120602-133410.jpg

20120602-133359.jpg

Mais si j’évoque le parc, je dois bien entendu parler du ………. stade !!!! Oui oui ! Je vous parle du Estádio Municipal João Havelange. Ce stade est le plus grand stage de foot de toute la région du Mina Gerais. Il a une capacité de 75000 personnes environ. Son nom est un hommage à un des anciens présidents de la FIFA si j’ai bien compris l’histoire. Il a été inauguré en 1982. Ce qui est amusant, et c’est comme aux États-Unis, il y a un parking ÉNORME qui en fait tout le tour !! En France, on en voit peu des stades avec les voitures autour. Les gens préfèrent se garer en bataille un peu partout dans la ville. Hmmmm les fameuses soirées de match au stade Francis Le Blé à Brest … Just awesome !

20120601-202507.jpg

20120601-202512.jpg

20120601-202517.jpg

La balade était très sympa et ça fait du bien de s’aérer un peu, de s’oxygéner ! Parce que les odeurs de métal fondu ça suffit au bout d’un moment ! Le reste des photos sera sur mon compte Facebook ! J’évoquerai les dernières expériences dans une prochaine publication. D’ici là je profite ! J’ai atteint la moitié de mon séjour donc la fin va arriver très très vite !!!! Et peut-être que je ne voudrais pas partir … Qui vivra verra !

À très bientôt pour de nouvelles aventures breizhiliennes !!!

La bise

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

L’utilisation des ressources

Bom diá,

Aujourd’hui je vais vous rédiger un court texte sur les ressources à Uberlândia et leur utilisation.

Le Brésil est un pays extrêmement gâté du côté des ressources naturelles. L’eau, l’essence, les fruits et légumes, tout est disponible en très grandes quantités. Mais vraiment !! Les habitudes alimentaires ou de la vie quotidienne sont donc sensiblement différentes des nôtres en France.

Je prends l’exemple de l’eau. Ici à Uberlândia, le trottoir, du moins la partie devant la maison, fait en quelque sorte partie de la maison. Son entretien est souvent géré par le propriétaire. Ainsi vous pouvez voir tous les jours les gens nettoyer leur trottoir et leur façade de maison à grands coups de jet d’eau. L’utilisation de produits de nettoyage est quasi systématique et il n’y a aucun scrupule à laisser les eaux sales se vider dans les égouts (quand il y en a …) Tout marche à coup de jet d’eau ici. En France, en période sèche, le moindre coup de jet d’eau en trop est directement reproché. Ils ont de la chance au Brésil !! Et pourtant le Mina Gereis reste une région plutôt sèche au Brésil. Enjoy !!

La notion de pollution ou d’économie n’est pas encore dans tous les moeurs. Mais d’un autre côté, mettons-nous a leur place. Vous avez des ressources quasi illimitées et personne ne vient vous reprocher de laisser le robinet un peu ouvert ou de laisser la lumière allumée. Vous feriez quoi ? Vous continueriez ! Donc je note juste la différence par rapport à la France mais je me dis que c’est la culture ici.

Alors oui il y a des campagnes de sensibilisation et c’est très bien. Donc les mentalités évoluent sur certains domaines et c’est très bien. Au niveau de l’essence, puisqu’il y a beaucoup de véhicules qui carburent au SP, bah ça y va sérieux !! Le diesel est bien présent aussi. On bouffe des gaz d’échappements à longueur de journée. On s’y habitue mais quand un énorme camion (vieux comme moi …) accélère devant vous et que vous vous retrouvez noyé dans un épais nuage noir, ça surprend !! J’ai appris à me placer du bon côté maintenant. Hé oui à chaque fois qu’un camion ou une voiture arrive, j’anticipe et me place à l’opposé du pot d’échappement. Life is so awesome here !!

Au niveau alimentaire, les denrées sont en mode illimitées pour quasiment tout. Il y a des fruits à gogo. D’ailleurs nous quittons la saison de l’ananas. Dieu que ce fruit est bon !! Une tranche en dessert à presque chaque repas, ça fait bien plaisir ! Il va me manquer cet ananas. On va passer aux melons. C’est très très bon aussi. On reste dans le gros calibre !! Bon ok je sors …

Bref vous l’avez compris, on peut avoir quasiment tout ce qu’on veut. Il suffit de trouver le bon fournisseur. Franchement ça fait plaisir.

Je vous souhaite un bon et saint weekend de Pentecôte. Et à très bientôt pour de nouvelles aventures !!

Tchau !! 🙂

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Se déplacer à Uberlândia

Bonjour à tous,

Je vais aujourd’hui évoquer les déplacements de personnes dans la grande ville d’Uberlãndia.

Tout d’abord pour arriver à Uberlãndia, il n’y a que deux possibilités. Par la route ou par les airs. J’aurai bien voulu arriver par bateau mais comment dire …… c’est impossible !! D’ailleurs la mer me manque terriblement !! Faut que je trouve un moyen d’y retourner !!

Si vous prenez l’avion, qui n’est pas obligatoirement la solution la plus économique, vous avez le choix entre deux compagnies aériennes. Il y a la TAM (le Air France brésilien) et GOL. Les avions qui arrivent ici sont essentiellement des A319 ou A320 ainsi que des B737. Il n’y a aucun long courrier car l’aéroport est national. Pour quitter le Brésil et rentrer en France, c’est Sao Paulo ou Rio.

Si vous prenez la route, vous allez prendre le bus (climatisé et super confortable) mais vous êtes parti pour des heures et des heures de route. Ça peut être pratique car plus économique (quoi que …) mais c’est très très long !!

20120520-135713.jpg

Ceci concerne donc les grands voyages. Dans la vie de tous les jours, on utilise d’autres types de véhicules rassurez-vous !!

Si vous êtes en mode piéton, watch out !! Ici le piéton n’est pas prioritaire sur la route. Si vous avez le malheur de commencer à vous engager sur un passage piéton alors qu’une voiture arrive, ce n’est pas certain qu’elle s’arrêtera ! Hé oui ! Je me suis déjà fait avoir 3-4 fois. La politique actuelle essaye de changer cette mentalité mais ce n’est pas encore ça. Au moins les voitures ont la gentillesse de nous prévenir en klaxonnant pour signaler leurs présences. C’est déjà ça !!

Les motos font fureur ici. Il y a même les taxis moto. Ça peut être très pratique (et moins cher) mais franchement rien ne garantie que vous arriviez vivant à votre destination. C’est juste no man’s land ! Les motards sont très habiles et pilotent pour la plupart. Certains ne regardent même pas les feux rouges ! C’est vous dire !!

20120520-135720.jpg

Si vous utilisez la voiture, ici il y a plein plein de modèles et de particularité. Opel n’existe pas mais toutes les voitures Opel sont estampillées Chevrolet. Il y a plein de Fiat, de Peugeot, de Volkswagen ou Citroën. Certains modèles sont commun avec l’Europe mais les 3/4 n’existent pas en Europe. Les brésiliens ici sont fans des pickup. Ils adorent ce genre de véhicule. Alors vous avez les très gros ou bien des plus petits. Les photos illustreront mieux ! Et ils adorent les Cox !! J’aimerai bien entament une en France ! Haha
Ils conduisent comme des fous parfois. C’est la première fois que j’ai eu mal au cœur en voiture ici !! C’est dire !!! 🙂

20120520-140912.jpg

20120520-140917.jpg

20120520-140921.jpg

20120520-140906.jpg

20120520-140925.jpg

20120520-140929.jpg

Dernier détail, et de taille !!! Les voitures comptent une fortune !!! Une Dacia Logan vaut 10000€ en France. Ici elle vaut l’équivalent de 19000€. Ça fait une sacrée augmentation. Les voitures diesels ne sont pas nombreuses car le surcoût est encore plus important. Mais on en voit quand même !! Et des grosses !!

20120520-141633.jpg

Bon j’ai été plutôt rapide aujourd’hui. À la prochaine !!

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Le Shopping Center

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je vais vous parler du Shopping Center d’Uberlãndia. C’est un énorme centre commercial situé pas trop loin du Pensionato. 30 min à pied, ça va non ? Facile en théorie, nettement moins en pratique quand il fait 30°C dehors … Pfffffiuuuuuuu qu’il fait chaud !!

Bon vous connaissais le principe d’un centre commercial ? Bah au Brésil, c’est comme en France ! Plein de magasins partout et des gens dans tous les sens. Héhé ! Mais en très grand.

Ici vous avez un des grands halls !

20120517-171506.jpg

Ici un magasin « européen » en mode Lacoste et Hilfiger

20120517-171555.jpg

Ça c’est le Vicomte A. local (vous connaissez ma passion pour cette marque donc je n’ai pas pu m’empêcher d’aller y jeter un œil)

20120517-171637.jpg

Le magasin officiel Havaianas (j’ai déjà eu pas mal de commandes pour certains et certaines !!!)

20120517-171744.jpg

20120517-172157.jpg

Les trois photos suivantes sont la zone bouffe qui est de dimensions plutôt monumentales !!

20120517-171850.jpg

20120517-171901.jpg

20120517-171908.jpg

(Excusez la qualité des photos …)
Bon c’est une description rapide du shopping center mais il faut le voir pour le croire. Donc je vous attends à Uberlãndia !! Et pour y aller, je vous expliquerai ça dans mon prochain article (Se déplacer à Uberlãndia et au Brésil).

À très vite pour de nouvelles aventures breizhiliennes !!

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Petite journée productive

Aujourd’hui était une journée comme les autres. Un petit réveil qui sonne à 7h00 du matin et une bonne douche matinale !

D’ailleurs à ce propos, on a inventé l’eau chaude ici ! Hé oui ! Il n’y a que de l’eau froide normalement. Donc une résistance au dessus de la tête et zoup de l’eau chaude ! Magique ! C’est comme ça que ça marche à Uberlãndia.

Puis départ vers 8h30 direction l’UFU après un petit déjeuner en mode chocolat froid et petits biscuits. Simple mais très efficace.

Arrivée dans la salle de travail (faut que je prenne une photo d’ailleurs …), et discussion avec Hélio mon tuteur pour connaître le programme de la matinée. Donc aujourd’hui 2 plaques 1-2.5 pour effectuer deux soudures Ar-O2 en switchback (Va 68cm/s Vr 118cm/s). Je vous ai perdu ?? 😉 Que de charabia. Au début ça ne me parlait pas du tout et maintenant j’y vais tête baissée.

Donc nous embarquons notre bouteille de 50L de gaz sur le petit chariot (que Bibi pousse) et direction le labo pour les soudures. Je prends deux plaques et en plaçant les entretoises nous procédons à la soudure de deux points de maintien (comme expliqué dans un des posts précédents). Puis nous partons sur la table d’expérimentation.

20120515-203700.jpg20120515-203650.jpg

(Excusez ma tête …)
Bon là j’étais en train de paramétrer le robot 6 axes. C’est fun !! Zzz zzz zzzz zzzzzz font les petits moteurs de notre copain Wall-E ! Bon ok j’arrête … Donc j’ai réglé les vitesses d’avance et de recul de la torche que vous voyez dans la partie gauche des photos.

Après avoir fait la soudure, dont vous avez des exemples dans les publications précédentes, nous devions étudier les courbes afin d’évaluer les bons paramètres. Les tests aujourd’hui étaient plutôt concluants ! Good !

20120515-204613.jpg

Je remercie notre grand manitou, le professeur Vladimir Ponomarov, qui a eu la gentillesse de nous prendre en photo. D’un autre côté, il est arrivé et m’a dit  » Oh Antoine have a look at my new camera (Nikon D800 pour ne pas citer le modèle). I must take pictures of both of you !! » On ne s’est pas fait prier ! 🙂 Haha

La suite bientôt. Hope you’re enjoying it ! N’hésitez pas à commenter.

Publié dans Uncategorized | 1 commentaire

La soudure expérimentale Étape 2

Une fois l’éprouvette prête, on met en place le dispositif de soudure. Il faut pour cela aller chercher l’énorme bouteille de gaz dans l’autre labo. Et qui c’est qui s’y colle ? C’est Bibi ! Et puis c’est pas comme si l’autre labo était à 20m …

20120514-112103.jpg

20120514-112111.jpg

20120514-112119.jpg

Notre robot est piloté par un ordinateur que l’on programme à l’aide de la centrale de commande ci-dessus.

De nombreux réglages sont nécessaires. Il faut ajuster la vitesse d’avance, de recul, la hauteur de cible et l’assiette de l’éprouvette. Pour une soudure de 25s, on fait des réglages pendant 10 min. C’est fun ! À chaque fois on a hâte de voir le résultat.

Quand c’est réussi, ça donne ça :

20120514-112431.jpg

Alors oui je vous vois déjà derrière votre écran avec vos grands yeux !! C’est moche je sais. Mais une soudure n’est pas faite pour être esthétique, surtout en centre de recherche 🙂

Dans le cas d’un échec, on arrive à ça :

20120514-112557.jpg

Globalement je fais ça tous les jours le matin. On passe 4h à faire les préparatifs et à faire les soudures. Ça paraîtra abstrait pour certains mais on s’y habitue 🙂

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

La soudure expérimentale Étape 1

Avec mon tuteur, l’objectif est d’étudier la variation de la qualité de soudage sur une plaque de métal qui a un intervalle de travail variable.

20120514-111334.jpg

Une fois les deux plaques placées côte à côte, il faut effectuer deux points de soudure à chaque extrémité pour pouvoir les fixer entre elles.

20120514-111548.jpg

Cela donne une éprouvette que nous allons souder grâce au robot du laboratoire. On se place dans le cas d’une soudure MIG. C’est du charabia pour la plupart d’entre vous, je sais. Concrètement c’est une soudure qui utilise le courant, et un gaz inerte (ici mélange d’argon et d’oxygène).

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Le climat

Comme vous le savez tous le Brésil est situé dans l’hémisphère Sud de notre chère planète Terre. Hé oui !!

Les saisons sont donc inversées. Je suis actuellement en plein hiver brésilien. C’est la période sèche au Brésil. Mais ça n’est pas ça qui fait que nous n’ayons pas de pluie …

Lors de mon arrivée, j’étais complètement plombé par le soleil et les hautes températures. Prendre 35°C dans la figure, ça fait bizarre. Je me suis maintenant habitué à la température et à l’atmosphère très humide de la ville. C’est là l’avantage du Brésil ! La végétation est toujours parfaitement verte malgré les hautes températures. Ça fait du bien !

Par moment, il pleut ! Oui oui il pleut ! Mais pas à moitié ! En 10 min, on se retrouve avec des inondations un peu partout car les canalisations et les évacuations sont quasi inexistantes (sauf sur les grands axes). Je me suis fait surprendre la dernière fois et se retrouver bloqué sur un bout de trottoir entouré par des torrents de flotte, ça rassure pas trop 🙂 Zoup les pieds dans l’eau et on passe ! Rien d’insurmontable.

Mais franchement c’est le pied de pouvoir continuer à prendre des couleurs et à se balader en short et en t-shirt. Je commence à avoir les marques de bronzage et je me prépare pour être tout beau, tout bronzé pour cet été en France. Mouhahaha

20120514-101959.jpg

Publié dans Uncategorized | 1 commentaire